Après le fer, les Turcs investissent dans l’énergie

Après le fer, les Turcs investissent dans l'énergieL’attribution du gisement ferreux de Falémé au sidérurgiste Tosyali n’est que l’arbre qui cache la forêt des lourds investissements turcs au Sénégal. Selon Libération, une autre société turque a décidé d’investir le marché de l’électricité au Sénégal.

Il s’agit de l’entreprise Karpowership, concepteur et constructeur des premières centrales électriques flottantes au monde et de la marque mondiale Karadeniz.

Ladite société va couvrir 15% des besoins en électricité du Sénégal en gaz naturel liquéfié, à travers 235 watts de son navire nommé « Aysegul Sultan », indique le journal.

Le bateau, qui est en route pour le Sénégal, exploite 22 centrales flottantes dans 10 pays avec un investissement de 5 milliards de dollars, soit près de 30 milliards de Fcfa.