Auditionné par le Doyen des juges, Adama Gaye avance la thèse du piratage de son compte Facebook

Adama Gaye

Le journaliste-consultant Adama Gaye a livré sa version des faits lors de son audition devant le Doyen des juges, ce mercredi.

Soupçonné, selon l’acte d’accusation, de « diffusion d’écrits contraires aux bonnes meurs » et de « offense au chef de l’Etat », punies par l’article 80 du Code pénal, l’activiste a tenté de convaincre qu’il « ignorait l’existence de certains écrits sur son mur Facebook ». Même s’« il a assumé la paternité d’autres publications » sur le réseau social.

Selon nos sources, le journaliste Adama Gaye a relancé la théorie d’un « piratage de son compte Facebook ». Il a confié au Doyen des juges n’avoir « aucunement publié certains écrits qui lui ont été montrés et dont le français n’était pas très bon ».

Me Khoureychi Ba et Cie souhaitent que le juge Samba Sall prenne en compte la « thèse du piratage». Le compte de Adama Gaye serait, selon ses avocats, touché par le piratage de profils ouverts sur le réseau social Facebook à cause d’une faille de sécurité…