Macky Sall prône la criminalisation du viol et de la pédophilie avant fin octobre

Macky Sall, pédophilie, criminalisation, viol

Le Président de la République, Macky Sall, a demandé jeudi au ministre de la Justice et au ministre en charge de la Famille « de faire adopter avant fin octobre 2019, les nouveaux dispositifs législatifs et réglementaires criminalisant le viol et la pédophilie », indique le communiqué du conseil des ministres.

Le texte indique qu’il a rappelé à cet égard au Gouvernement « l’impératif de lutter avec rigueur contre les violences de toute nature, faites aux femmes, et de conforter leur rôle indispensable dans l’épanouissement et le bien-être familial ».

Il l’a « instruit à ce titre […] de finaliser avant fin septembre 2019, l’élaboration d’un plan national de Lutte contre les violences faites aux femmes sur la période 2019-2024 ».

Le communiqué souligne que le Président Macky Sall « s’est dit préoccupé par la maltraitance des enfants et des groupes vulnérables, et a rappelé au Gouvernement la place centrale de la protection sociale des groupes vulnérables dans le Plan Sénégal émergent (PSE) », référentiel des politiques publiques.

Il lui a aussi demandé d’ »évaluer la mise en œuvre de la stratégie nationale de protection de l’enfant, de veiller à l’adoption urgente du projet de loi portant code de l’enfant, et de bien préparer l’organisation de la journée africaine de l’enfance, prévue le 16 juin 2019. »

Le président Sall s’est « félicité de la tenue prochaine du 16 au 18 juin 2019 du premier Sommet africain sur les Mutilations génitales féminines et le mariage d’enfants ».