Poignardée par sa mère pour s’être convertie à l’islam

l’islam

Une peine de 3 ans de prison a été prononcée par un tribunal belge à l’encontre d’une femme qui a poignardé sa fille suite sa conversion à l’islam et pour s’être mariée en « cachette ».


Agée de 54 ans, Behiye était poursuivie pour « coups et blessures volontaires », rapporte le journal la Dernière Heure. Pour le tribunal correctionnel de Bruxelles, qui s’est chargée de cette affaire, cette peine de trois ans de prison avec sursis doit faire comprendre à la maman que « son comportement est inacceptable ».

Les faits remontent au 13 mars 2016, quand la maman est invitée chez la famille du nouvel époux pour qu’ils s’expliquent sur les circonstances du mariage secret de sa fille. La veille, rappelle le journal, elle avait expliqué à ses parents qu’elle s’était mariée et voulait vivre son histoire d’amour avec Enis, un jeune homme de confession musulmane.

Sa conversion à l’islam n’a pas du tout été du goût de ses parents qui sont de confession chrétienne orthodoxe, écrit le journal, qui indique qu’une fois sur place, la maman a profité d’être seule avec sa fille pour sortir un couteau et la poignarder. Sara, 19 ans, avait été transférée à l’hôpital avec plusieurs blessures, dont une au menton et une autre plus profonde à l’abdomen.

Devant le tribunal, la maman a confié avoir craint de ne plus voir sa fille et c’est ce qui s’est finalement produit depuis cette agression, Sara refusant catégoriquement de la revoir.