Un « cadavre » déposé devant le Conseil constitutionnel

cadavre

Le collectif citoyen sénégalais était devant le Conseil constitutionnel ce vendredi 18 janvier pour dénoncer l’instrumentalisation abusive de la justice sénégalaise et aussi du Conseil constitutionnel.

Ces membres du collectif fustigent, à cet effet, une sélection des candidats à la présidentielle par les 7 sages. Le collectif citoyen sénégalais a aussitôt procédé aux « funérailles » du Conseil constitutionnel, rappelant ainsi la démission de cette institution.

En effet, selon Alioune Badara Mboup, membre dudit collectif, « le Conseil constitutionnel procède à une sélection présidentielle au lieu d’une élection. Il rappelle ainsi la responsabilité et les charges qui reposent sur les 7 sages afin de sauvegarder notre intégrité nationale.