Manchester United : Mauricio Pochettino, le prochain manager ?

Ses excellents résultats en France ne passent pas inaperçus en Angleterre. À Manchester United, on rêve encore de rapatrier Mauricio Pochettino.

« C’est lui qu’il faut à Manchester », Mauricio Pochettino

Parti de Tottenham pour le PSG après quelques mois au chômage, Mauricio Pochettino est déjà regretté en Premier League. Bien que critiqué dans l’Hexagone pour la qualité de jeu de son équipe, l’argentin pourrait très bientôt passer de Messi à Ronaldo sans transitions. Le souhait de Gary Neville :

« J’aimerais que Mauricio Pochettino soit le prochain manager, a déclaré l’ancien défenseur des Red Devils, selon des propos rapportés par Sky Sports, parce qu’il a l’expérience du championnat. Il joue un bon football, il sent que c’est le moment pour lui de monter en grade, il gère maintenant de grandes stars et des personnalités, ce qui l’aidera dans sa mission. Je l’ai toujours apprécié, et j’ai aimé sa façon de fonctionner à Tottenham. Il s’adapte au club, il travaille bien avec les jeunes joueurs, il tire le meilleur des joueurs, c’est un bon entraîneur. Pour moi, c’est lui qu’il faut à Manchester, mais il a un bon poste au PSG et, s’il réussit bien là-bas, ils ne le laisseront pas partir. »

Pochettino, toujours parisien

En outre, Gary Neville rêve mais reste conscient que le futur de Mauricio Pochettino au PSG soit lié à ses résultats. Particulièrement en Ligue des Champions, où un choc au sommet l’attend face au Real Madrid en huitièmes de finale. L’objectif principal reste la C1 pour ce club à l’intérieur duquel il peut compter sur le soutien total de son meilleur joueur, Kylian Mbappé, qui pense comme le frère de Phill Neville… :

« C’est un grand manager, un homme génial et surtout honnête, dit le champion du monde de Mauricio Pochettino. Je suis vraiment heureux de travailler avec lui, j’ai une très très bonne relation avec lui. Je parle tous les jours avec lui, tout le temps. Je me sens vraiment proche de lui », a confié l’attaquant français aux journalistes de CNN.