Ibrahimovic menacé d’interdiction de trois ans

L’attaquant de l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, pourrait être banni jusqu’à trois ans, en raison de son partenariat avec une société de paris basée à Malte, rapporte Aftonbladet.

On prétend qu’Ibrahimovic, par l’intermédiaire de sa société Unknown AB, détient 10 pour cent des actions de Bethard, un site de jeux d’argent avec des bureaux enregistrés à Malte.

Publicité

La Fédération suédoise de football serait au courant du problème depuis trois ans et c’est la raison pour laquelle le joueur n’a pas été appelé pour la Coupe du monde 2018, bien qu’il ait pris sa retraite du football international en 2016 avant de revenir le mois dernier.

Son implication dans la société de paris pourrait cependant lui valoir une interdiction de trois ans ou une lourde amende, sous surveillance étroite de la FIFA et de l’UEFA.

Publicité

La FIFA et l’UEFA n’autorisent pas les joueurs participant à leurs compétitions à avoir des intérêts financiers dans des sociétés de jeux.

La société d’Ibrahimovic serait le quatrième propriétaire de Bethard, qui, selon le dernier rapport annuel disponible en 2019, a réalisé un bénéfice après impôts de 25,79 millions de livres sterling.

Publicité