Zinedine Zidane sous le feu des critiques en interne. Les raisons !

Indésirable aux yeux de Zinedine Zidane, James Rodriguez a définitivement quitté le Real Madrid cet été pour rejoindre Everton. Cependant, alors qu’il brille pour ses débuts en Premier League sous les ordres de Carlo Ancelotti, la gestion de son cas par le technicien madrilène serait maintenant fortement remise en question au sein du club de la capitale espagnole.

Revenu au Real Madrid après deux ans en prêt au Bayern Munich, James Rodriguez n’est pas parvenu à s’imposer dans l’effectif du club madrilène la saison passée. N’entrant pas dans les plans de Zinedine Zidane, l’international colombien a ainsi trainé son spleen durant cet exercice, avant de définitivement quitter les Merengue cet été pour rejoindre Everton. Et le moins que l’on puisse dire est que ce départ en Premier League réussit à l’ancien joueur de l’AS Monaco tant il a retrouvé des couleurs en ce début de saison sous les ordres de Carlo Ancelotti, avec qui il avait déjà réussi à brillamment performer au Real Madrid et au Bayern Munich. Ainsi, le milieu offensif de 29 ans a été repositionné dans l’axe par le technicien italien et a été l’auteur de trois réalisations ainsi que de trois passes décisives en cinq rencontres disputées avec les Toffees. Toutefois, si les prouesses réalisées par James Rodriguez avec Everton donnent le sourire aux pensionnaires de Goodison Park et à Carlo Ancelotti, c’est davantage un sentiment d’amertume qui habiterait les esprits du côté du Real Madrid.

Zidane et James rodriguez

Le Real Madrid frustré par le départ de James Rodriguez… et pas seulement !

Le bonheur des uns fait le malheur des autres comme on dit, et cela serait particulièrement vrai dans le cas de James Rodriguez. C’est du moins ce qu’explique AS ce samedi en affirmant que le club de la capitale espagnole serait frustré après le départ du Colombien et de ses belles performances en ce début de saison. Ainsi, plusieurs dirigeants madrilènes seraient mécontents de la gestion de Zinedine Zidane à l’égard de son ex-joueur. Son début de saison réalisé avec Everton aurait déclenché cette contrariété d’une partie du board du Real Madrid, chacune de ses bonnes performances rappelant que certaines voix importantes en interne poussaient à l’époque pour que James Rodriguez ne quitte pas le club d’après AS. Celles-ci étaient convaincues que le natif de Cúcuta avait sa place dans l’effectif de la Casa Blanca et qu’il avait toutes les qualités requises pour rendre de nombreux services. Les buts inscrits par James Rodriguez seraient une sorte de pression sur Zinedine Zidane, qui n’aura finalement jamais réussi à tirer le meilleur de l’ancien joueur du FC Porto. Du reste, la gestion du Champion du Monde 1998 ne serait pas pointée du doigt uniquement dans le cas de James Rodriguez, ajoute AS. Et pour cause, si le retour de Gareth Bale à Tottenham n’aurait pas fait l’objet de grandes contestations, ceux de Dani Ceballos à Arsenal et de Sergio Reguilón chez les Spurs ne seraient pas non plus passés au sein du Real Madrid tant certains considéraient qu’ils avaient, eux-aussi, pleinement leur place dans l’effectif.